17 janvier 2022
La guerre des connectiques

La guerre des connectiques

L’Union Européenne bataille contre les constructeurs de smartphones pour instaurer un chargeur universel.

Les smartphones prennent une place considérable dans nos vies. Ils sont presque devenus ‘vitaux’ aujourd’hui. Chacun s’est déjà retrouvé dans cette situation : sans batterie à la recherche d’un chargeur.Personne aux alentours ayant le même téléphone que vous. Un problème qui devrait prochainement être résolu.L’Europe est à l’aube d’une bataille contre les constructeurs de matériel multimédia.

Plus précisément, l’idée de la Commission européenne vise à harmoniser la connectique de ces smartphones, tablettes, enceintes et casques audio.Le but : équiper chaque citoyen d’un chargeur universel. Depuis 2020, les discussions sur ce futur règlement européen rencontrent des embûches face aux titans du numérique. Apple, Samsung, Huawei, Nokia veulent garder leurs innovations, sans les partager avec le reste des constructeurs. “Cela étoufferait l’innovation au lieu de l’encourager et nuirait aux consommateurs en Europe et à l’économie dans son ensemble” s’indigne le géant californien Apple. 

L’objectif du texte est de réduire les déchets électroniques, en contraignant notamment les fabricants à reprendre leurs  chargeurs et câbles défectueux.Ces accessoires non utilisés et jetés représentent 11 000 tonnes de déchets par an dans le monde.Autre volonté de Bruxelles : moins de dépenses pour les européens. 

Les consommateurs déboursent 2,4 milliards d’euros en accessoires de recharge chaque année. Cette mise en place du chargeur universel permettrait une économie de 250 millions d’euros par an, selon la Commission européenne. Le port USB-C est choisi pour devenir la connectique universelle en Europe. 

Les géants réticents.  

La proposition déposée au Conseil de l’Union européenne, le 23 septembre 2021 fait grandement réagir les colosses du numérique. Notamment Apple qui freine l’installation de ce port universel. La plupart des produits de la marque possèdent un port Lightning qui fonctionne seulement avec un câble spécifique. La firme à la pomme devra donc incorporer un port USB-C sur les prochains appareils. 

Pour Samsung en revanche, pas d’indignation, leurs smartphones sont équipés de port USB type C depuis 2015. Les deux enseignes en concurrence depuis des années, se partagent le marché du multimédia. 

Apple VS Samsung

INFOGRAPHIE CONNECTIQUE
INFOGRAPHIE SAMSUNG VS APPLE
REMI PIERRE

Pourquoi l’USB-C ? 

En 2014, USB-IF (Universal Serial Bus – Implementers Forum) annonçait la venue sur le marché d’un nouveau port révolutionnaire : l’USB type C.

Une innovation importante dans le domaine des interfaces matérielles. 

  • Une puissance pouvant aller jusqu’à 100W contrairement à son prédécesseur l’USB classique affichant une puissance de 2,5 W en moyenne. 
  • Une polyvalence certaine puisque l’USB-C sert de transfert de données, d’alimentation électrique, de flux vidéo et audio. Réversible, il se branche dans les deux sens contrairement à l’USB classique (2.0, 3.0).
  • Des transferts rapides pour une taille minime. 8,4 x 2,6 mm pour une vitesse de transfert théorique de 10 Gigabits/secondes (Gbps).

«Cela fait suffisamment longtemps que les consommateurs européens sont agacés par l’accumulation de chargeurs incompatibles dans leurs tiroirs. Nous avons donné au secteur tout le temps nécessaire pour qu’il propose ses propres solutions, mais le temps est désormais venu de prendre des mesures législatives en faveur d’un chargeur universel. Il s’agit d’un gain important pour nos consommateurs et notre environnement, conforme à nos ambitions écologiques et numériques.» Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive de la Commission européenne pour une Europe adaptée à l’ère du numérique.

Rémi PIERRE