24 juillet 2024
visite viticole vignoble france

Quels vignobles et domaines viticoles visiter en France ?

Producteur et exportateur de vin classique, ses cépages et ses méthodes de vinification ont servi de référence dans le monde entier. Pour les connaisseurs comme pour le grand public, la France et le vin sont synonymes. L’une des raisons de l’importance de la France en matière de viticulture est l’extraordinaire gamme de vins qu’elle produit. La diversité de ses climats et de ses sols lui permet de produire tout, des blancs légers aux rouges puissants.

Chaque région française possède ses propres vins typiques qui sont étroitement liés à la gastronomie locale.

LES GRANDES RÉGIONS VITICOLES FRANÇAISES

1. ALSACE

Avec la Champagne, c’est la région la plus septentrionale de France. Située au nord du vignoble de la Loire, cette région devrait bénéficier d’un climat frais en raison de sa latitude. Cependant, grâce à la protection offerte par les Vosges qui la bordent du nord au sud et la protègent des vents et des pluies, elle bénéficie d’un climat plus tempéré.

Le vignoble alsacien est très différent de celui des autres AOC françaises. Les vins portent le nom du cépage et la plupart d’entre eux sont blancs.

Le vignoble s’étend sur une centaine de kilomètres entre Strasbourg et Mulhouse, sur une grande variété de sols.

Les variétés
Le Gewürtztraminer (raisin blanc) donne un vin épicé, corsé et généreux ;
Le Muscat d’Alsace (cépage blanc) produit un vin sec au parfum intense de raisin ;
Le pinot blanc (cépage blanc) produit des vins blancs secs et frais ;
Le pinot gris ou le tokay d’Alsace donne des vins blancs riches et complexes ;
Le pinot noir donne des vins rouges peu colorés ;
Le riesling produit d’excellents blancs secs de longue garde, ainsi que d’excellents vins miellés issus de vendanges tardives ;
Le sylvaner produit des vins blancs fruités, simples, frais et faciles à boire.

Les appellations sont Alsace AOC et Alsace Grand Cru AOC.

2. BEAUJOLAIS

C’est l’un des vins les plus connus au monde. La région du Beaujolais s’étend sur un vaste territoire, du sud de Mâcon aux environs de Lyon, et est limitée à l’est par la vallée de la Saône. Le point culminant de la région se situe à plus de 1000 m d’altitude et les vignobles atteignent une altitude de 500 m environ.

En plus des appellations Beaujolais AOC et Beaujolais-Villages AOC, dix villages sont autorisés à donner leur nom au vin : ils sont appelés « crus de Beaujolais ». Ces villages sont : Saint-Amour, Juliénas, Chénas, Moulin-à-Vent, Fleurie, Chiroubles, Morgon, Régnié, Côte-de-Brouilly, Brouilly.

Les vins du Beaujolais peuvent être bus jeunes, pour accompagner des grillades, des salaisons douces et des fromages. Les vins des Crus se boivent avec des aliments plus forts. Le Beaujolais Nouveau doit être bu très jeune.

3. BORDEAUX

Les vignobles de Bordeaux produisent le plus grand nombre de grands vins au monde, qu’ils soient connus ou non.

Les plus célèbres sont : Bordeaux, Médoc, Margaux, Pauillac, Saint-Julien, Saint-Estèphe, Graves, Pomerol, Saint-Emilion, Barsac et Sauternes, Entre-Deux-Mers et Bordeaux Supérieur.

Chaque château, chaque cru, chaque appellation a sa propre personnalité et son originalité. La grande diversité des vins de Bordeaux permet de les adapter à la plupart des plats.

Au sein de Bordeaux, les régions viticoles suivantes méritent d’être mentionnées :

MEDOC

Il offre certains des meilleurs vins du monde. Les vins du Médoc ont été découverts il y a longtemps par les amateurs de vin d’Europe du Nord, qui s’approvisionnaient déjà à Bordeaux à l’époque romaine. Les Premiers Crus du Médoc, tels que Margaux, Latour ou Lafite, étaient connus des importateurs de grands vins il y a trois siècles.

Le cépage dominant dans les appellations du Médoc est le Cabernet Sauvignon, qui est assemblé dans des proportions variables avec le Merlot, le Cabernet Franc et le Petit Verdot. Les vins rouges du Médoc se distinguent par leur droiture, leur finesse et leur austérité, ainsi que par les arômes dominants du cabernet sauvignon.

GRAVES
Elle s’étend le long de la rive gauche de la Garonne. Cette région viticole est la plus ancienne de Bordeaux, certaines propriétés remontant à plus de 700 ans. L’aire d’appellation Graves se caractérise par l’absence d’unité du vignoble et la grande diversité des vins qu’elle produit. On y produit non seulement de superbes vins rouges secs, mais aussi des vins blancs, secs et fortifiés.

Les vins rouges de Graves présentent finesse et équilibre, ainsi que de belles notes de cerise, de tabac et de chocolat. Les vins blancs jouissent d’une réputation bien méritée. Les cépages blancs les plus utilisés sont le sémillon et le sauvignon et, dans une bien moindre mesure, la muscadelle.

SAUTERNES ET BARSAC
Ces appellations sont situées à l’intérieur de l’appellation Graves. Ils produisent du Sauternes, considéré comme l’un des meilleurs vins blancs de liqueur au monde. Le Sauternes, de couleur dorée, avec des notes de miel, de noisette et d’orange, est un vin de dessert classique.  Les cépages utilisés pour l’élaboration des Sauternes sont les mêmes que ceux utilisés pour les vins blancs des Graves : Sauvignon, Sémillon et Muscadelle. La différence réside dans le fait que les conditions climatiques du Sauternais favorisent la formation du Botrytis cinerea (pourriture noble), qui décolore les raisins, les froisse et concentre leur teneur en sucre, acidité et glycérine.

SAINT-ÉMILION
Cette célèbre région viticole est située autour du village de Saint-Émilion, à environ 40 km au nord-est de Bordeaux (5 200 ha). La variété des vins de Saint-Émilion s’explique par deux facteurs : d’une part, la grande diversité des sols, sous-sols et microclimats et, d’autre part, le nombre de producteurs indépendants.

Le Merlot (75% du vignoble) et le Cabernet Franc (20% du vignoble) sont les cépages les plus acclimatés de la région. Ces variétés se combinent pour créer des vins fins et fruités, rehaussés par un bon taux d’alcool, une bonne acidité, des tannins et d’autres composants aromatiques. Un bon Saint-Émilion, issu d’un bon millésime, atteindra son apogée après 3 à 6 ans. Cependant, les grands millésimes ont une espérance de vie de 10 à 20 ans, s’ils sont conservés dans de bonnes conditions.

POMEROL
Malgré sa petite taille, il est considéré comme l’un des joyaux de Bordeaux pour la qualité et le caractère unique de ses vins rouges. C’est le royaume du Merlot, qui occupe les 3/4 de la surface du vignoble. Le Cabernet Franc couvre 1/5 et le Cabernet Sauvignon environ 5%. En général, les vins de Pomerol peuvent être bus assez jeunes et la plupart d’entre eux sont séduisants entre 4 et 6 ans après la récolte.

4. BOURGOGNE

La Bourgogne cache en son cœur l’un des vignobles les plus célèbres du monde, produisant des vins riches et élégants. La Bourgogne est divisée en six régions viticoles:

Chablis et l’Yonne : elle est limitrophe de la Champagne et non loin de la vallée de la Loire à l’ouest. Les vins sont élaborés à partir de chardonnay, dans un style proche de la Côte d’Or mais plus sec. Certains vignobles de l’Yonne produisent des vins rouges appréciés.

Côte d’Or : Son vignoble, sur des coteaux orientés à l’est, s’étend entre Dijon et Santenay. Centre réputé de vins rouges et blancs, on y produit les vins les plus complexes, les plus chers et les plus durables.

Hautes Côtes : Région située à l’ouest du principal versant de la Côte d’Or. Les vins sont un peu plus simples que ceux de la Côte d’Or.

Côte Chalonnaise : Formée par l’extension des vignobles de la Côte d’Or au sud. Elle produit des vins rouges et blancs, dont certains sont excellents.

Mâconnais : Zone située à l’ouest de la ville de Mâcon. Elle propose des vins rouges de niveau moyen et des vins blancs de grande qualité.

Les appellations de la région Bourgogne sont très nombreuses : chaque région, chaque village, chaque domaine a sa propre AOC. Elle possède également une hiérarchie assez complexe d’appellations : les AOC régionales, les AOC villages, les premiers crus et les grands crus. Certaines des appellations régionales sont : Bourgogne, Bourgogne-Aligoté, Bourgogne Passetoutgrain, Bourgogne (Grand) ordinaire, Mâcon, Chablis, Côtes de Nuîts, Hautes Côtes de Nuîts, Côtes de Beaune, Hautes Côtes de Beaune et Côte Chalonnaise.

Les vins de cette région ont également la qualité de pouvoir accompagner une énorme variété de plats.

5. CHAMPAGNE

La Champagne s’étend à environ 145 km au nord-est de Paris. Il occupe le bassin d’une mer intérieure qui a disparu à l’ère tertiaire. Les élévations géologiques ont créé les plateaux de la Montagne de Reims et de la Côte des Blancs, avec des vignobles célèbres qui présentent la plus forte concentration de grands crus et de premiers crus. La Champagne couvre environ 35 000 hectares.

Le vignoble de Champagne était célèbre bien avant que le vin mousseux que nous connaissons tous sous le nom de Champagne ne soit produit. Entre 826 et 1825, 37 rois de France ont été couronnés dans la cathédrale de Reims, après que saint Remigius y ait baptisé Clovis. On parle des vins d’Épernay dès le IXe siècle et les nombreux monastères de la région ont encouragé la culture de la vigne ainsi que l’exportation de vin. Les grandes foires médiévales organisées dans cette région, point névralgique des grandes routes européennes, ont encore étendu la renommée de ses vins. De nombreux rois et papes possédaient des vignobles dans cette région. Le vin de Champagne était, à l’époque, un vin rouge de couleur pâle, à l’arôme intense, calme et non pétillant.

La paternité du champagne est attribuée à Dom Pierre Pérignon, un moine bénédictin de l’abbaye de Hautvilliers, qui s’est consacré à la fin du XVIIe siècle à l’élaboration d’un vin pâle, presque blanc et quelque peu effervescent à partir des meilleurs pinots noirs. Mais c’est en 1712 que la cour du duc d’Orléans lance la mode de cette nouvelle boisson. Au moment de l’arrivée au pouvoir de Napoléon Ier, le vin mousseux de Champagne avait déjà conquis les nobles et les puissants de Paris à Saint-Pétersbourg.  « Mérité dans la victoire, nécessaire dans la défaite » : cette phrase exprime parfaitement l’attitude de chacun vis-à-vis du champagne, le vin avec lequel les gagnants ont fêté et les perdants se sont consolés depuis des siècles. Le champagne peut accompagner tout un repas : avec les entrées, les hors-d’œuvre et le poisson, un brut de blanc de blancs ; avec la viande, un blanc d’encre ou un millésimé et, pour le dessert, un demi-doux ou un rosé.

6. LANGUEDOC-ROUSSILLON

Les vignobles bordent la Méditerranée, des Pyrénées au delta du Rhône. Ces conditions sont idéales pour la vigne. C’est la plus grande région viticole de France (40 % du vin français) et aussi celle où les changements les plus intéressants en matière de viticulture ont eu lieu à ce jour. Elle produit des vins rouges. Les cépages mourvédre, syrah, cinsaut, carignan et grenache constituent la base de la plupart de ces rouges. Les appellations sont : Côtes du Roussillon, Corbiéres, Fitou, Minervois, Côteaux du Languedoc, Clairette du Languedoc, Costières de Nîmes, Blanquette de Limoux.

Les vins doux naturels du Roussillon, Banyuls, Rivesaltes, Maury et Muscat Rivesaltes, sont appréciés en France, non seulement comme vins de dessert, mais aussi en apéritif et pour accompagner le foie gras, le melon et les fromages bleus.

7. PROVENCE

Le vin français est né dans cette région. Environ 500 ans avant l’annexion par les Romains, en 125 avant J.-C., les premières vignes ont été plantées par des colons phocéens et grecs. La Provence est délimitée par les Alpes au nord et à l’est, le Rhône à l’ouest et la côte méditerranéenne au sud. Les appellations les plus importantes sont Côtes de Provence et Côteaux-d’Aix-en-Provence. Les plus petites appellations, au caractère très marqué, sont Bandol, Bellet, Cassis et Palettes. Les cépages Grenache et Carignan sont utilisés pour l’élaboration de vins rosés. Pour les vins rouges, on utilise les cépages cinsault, syrah et mourvèdre.

vins france bordeaux

8. LES VINS CORSES

Le style des vins corses a été façonné par la montagne et la mer. Les variétés autochtones ont un fort accent italien (nielluccio et sciacarello pour les rouges, vermentino pour les blancs). La plupart de ses vins sont rouges. La Corse a une appellation générale Vin de Corse et deux A.O.C. Ajaccio et Patrimonio.

9. LE DOMAINE VITICOLE DU SUD-OUEST

Le Sud-Ouest s’étend du département de la Gironde au nord jusqu’aux Pyrénées au sud. Cette région présente une grande diversité de vins, élaborés à partir de nombreux cépages locaux, auxquels se sont ajoutés des cépages bordelais. La région offre tous les styles de vins, des vins blancs secs et légers, tranquilles ou pétillants de Gaillac, aux vins riches et onctueux de Montbazillac et Jurançon, en passant par les rouges fins de Bergerac et les rouges solides et puissants de Madiran, Cahors et Buzet. Les régions de la Dordogne, du Lot, du Tarn, du Lot-et-Garonne, du Gers et du Pays basque sont des havres de paix où il fait bon vivre et où les bons vins sont présents à l’heure des repas.

10. VALLEE DE LA LOIRE

La majestueuse vallée de la Loire offre une variété infinie d’arômes et de couleurs. En effet, cette région produit un tel éventail de vins qu’il est difficile de trouver des caractéristiques communes. Sa production s’étend des vins blancs secs, demi-secs, miellés ou généreux aux vins rouges légers ou profonds et intenses, en passant par les rosés secs ou doux ou les crémants.

Le Val de Loire compte 31 appellations ou AOC : Chinon, Sancerre, Saumur, Saint-Nicolas de Bourgueil, Anjou, Touraine, Vouvray, etc… Les vins de la Loire se marient bien avec les viandes blanches, les fromages de chèvre et la charcuterie.

11. VALLÉE DU RHÔNE

Il s’agit de la plus ancienne région viticole de France. Il produit des vins de caractère, ensoleillés, de couleur profonde avec des accents de fleurs, de fruits et d’épices. La vallée du Rhône compte plusieurs régions distinctes. Du nord au sud, les quelque 200 km qui séparent Vienne d’Avignon produisent tout, des rouges aromatiques de la Côte-Rôtie dominée par la syrah aux rouges vigoureux de l’Hermitage, le vignoble le plus célèbre de la région. On y produit également des vins jeunes et fruités à base de grenache des Côtes du Rhône. La vallée du Rhône compte 22 AOC dont les plus importantes : Châteauneuf-du-Pape, Gigondas, Côtes Rôtie, Saint Joseph, Hermitage, Côtes-du-Rhône, Côtes du Ventoux, Tavel, etc.

--